1/7

La saison estivale possède des propriétés similaires au dosha pitta ou élément feu, chaud (ushna) et sec (ruksha).  Afin de garder les propriétés de pitta sous contrôle (spécialement pour ceux dont l’énergie pitta est dominante), il est recommandé de suivre une diète et un style de vie qui favorise des effets légers (laghu) et rafraîchissants (sita).

Vasara (automne) La saison (Rtucarya) Vata

Automne et début hiver

Rtucarya ou Régime saisonnier

 

Durant l’automne, la terre devient froide dû à l’effet des nuages, de la pluie, des vents froids et de la neige.

A l’automne la température change de chaud et sec a frais (sita) et venteux (cala).  Cela entraine une diminution de notre capacité digestive, et Vata qui est déjà élevé devient vicié.   Ce qui fait qu’à l’automne et les facteurs climatiques  y étant reliés, il est plus difficile de maintenir notre santé.   Comme l’énergie de la terre revient à sa source, les nuages, les rafales de vents, la pluie et la neige  sont tous des facteurs qui provoquent la formation d’amas  (toxines) et altèrent la circulation menant donc à des conditions vata sama telles que l’inflammation des articulations. En observant la nature, nous constatons que l’automne est la saison qui remet et entrepose (racines) et qui se débarrasse de ce qui est inerte et sans énergie (feuilles).  Durant l’automne, un régime équilibrant vata devrait être suivi, et adapté selon les conditions de santé de chaque individu.

 

Quelques trucs afin d’équilibrer le dosha vata durant cette saison:

 

  • Établir régularité dans la routine quotidienne et réduire le niveau de stress.

  • Boire des tisanes de camomille et consoude durant le jour et boire de l’eau chaude tout au long de la journée. 

  • Utiliser régulièrement les épices suivants dans votre diète: curcuma, cumin, coriandre et fenouil.

  • Prendre des siestes de 15 to 20 minutes durant l’après-midi si possible. Sinon, prendre des périodes de mini-relaxation (5 minutes). Ou simplement fermer les yeux et se concentrer sur notre respiration pour 5 minutes.

  • Éviter de boire de l’eau et des boissons froides et des aliments surgelés et des restants.

  • Éviter les légumes crus et favoriser les aliments chauds.

  • Garder le corps bien hydraté et boire de 7-8 verres d’eau par jour.

  • Céduler régulièrement un massage (abhyanga et shirodhahara sont spécialement bénéfiques et équilibrent vata) comme partie intégrante de votre engagement afin de ralentir et vous traiter avec amour.

  • Réduire la vitesse et l’intensité de vos exercices et favoriser un type de yoga doux aussi bien que prendre des marches de relaxation dans la nature au coucher et au lever du soleil.

  • Réduire l’apport de café et d’alcool.

  • La pratique de yoga quotidiennement et  les Pranayamas aideront à équilibrer votre système nerveux. 

Recommandations de diète afin d’équilibrer le dosha vata durant l’automne

 

Selon l’ayurvéda, chaque saison est associée à un dosha: printemps avec kapha,  été avec pitta et automne avec vata. Chaque dosha   a tendance à augmenter durant leur saison spécifique. Ainsi, un automne sec, venteux et froid augmentera vata.  Ces fluctuations de ces doshas à l’intérieur de nous peuvent être équilibrées si nous mangeons adéquatement selon  les saisons. Le dosha Vata est composé des éléments espace (akasha) et air (vayu), selon l’ayurvéda l’automne et le début de l’hiver sont considérés être le temps vata, vata étant dominant durant la saison vata, même pour les individus avec moins de vata dans leur constitution naturelle. Il est donc important d’équilibrer le dosha vata durant cette période dû aux influences saisonnières.  Si vata est débalancé, cela peut occasionner de la constipation, gaz, insomnie, fatigue et crampes intestinales. Pour balancer vata , il y a 2 facteurs importants; les aliments cuits et chauds. Les soupes nourrissantes, les ragoûts,  les céréales chaudes , les desserts tels que pouding au riz, pommes cuites, tartes a la citrouille sont tous des aliments excellents lors de temps froids et venteux de l’automne.

Pour garder vata en équilibre, favoriser les goûts sucrés, surs et salés tout en évitant les goûts âpres, amers et relevés.  Tous les produits laitiers sont bienvenus puisqu’ils pacifient vata, cependant le lait devrait être bouilli avec une pincée de cardamome ou de gingembre en poudre avant de le boire. Favoriser les aliments qui sont humides et liquides plutôt que secs. Boire beaucoup d’eau tiède durant le jour. Les épices pacifiant vata telles que cardamome, cumin, gingembre, sel, cannelle, muscade, fenouil, grains de moutarde ainsi que le poivre noir pris en modération dans votre diète sont toutes très bénéfiques.   

Un équilibre de vata et de saines habitudes alimentaires  commencent par la régularité dans notre routine. Manger trois repas par jour, environ aux mêmes moments de la journée. Ne pas manquer de repas durant cette saison, spécialement le déjeuner; le diner devrait être le repas le plus consistant de la journée, le souper devant être pris au moins 3 heures avant le coucher.

Postures de Yoga bénéfiques pour Vata (vasara)

Adopter une pratique de yoga douce et continue.

 

Les pratiques d’asanas de yoga pour le type vata en général et pour le balancer durant cette saison devraient être un équilibre entre les énergies solaires et lunaires.  L’individu devrait choisir des poses qui activent la chaleur, la circulation et un mouvement descendant de l’énergie.

Pratiquer le surya namaskara (salutation au soleil) en suivant la respiration de façon gracieuse, les accroupissements et les flexions du dos tels que le chameau (ustrasana) et Virabhadrasana 1 (Guerrier 1) et setu bhandhasana (pont). Maintenir les poses pour 5-8 respirations, ceci renforcera et ancrera  Vata sans épuisement. Faire un savasana toujours plus long (10-15 minutes), ce qui aidera à calmer et équilibrer le mental et le système nerveux.

 

Respiration et Vata

La respiration est une fonction normale de notre vie, bien que nous y portons peu d’attention. C’est une fonction volontaire de notre corps que nous faisons sans se concentrer. Lors du processus respiratoire, nous inspirons et expirons de l’oxygène dans notre corps, laquelle circule sous forme d’énergie afin de charger et d’énergiser toutes nos parties corporelles.  Nous expirons ensuite le gaz carbonique et éliminons les toxines (amas) et les déchets (malas) de notre organisme. C’est la raison pour laquelle une respiration consciente joue un rôle important dans notre respiration. Dans notre société actuelle,  le stress est un facteur majeur causé par nos pensées dont nous sommes bombardées à tout moment, menant à une respiration superficielle. Nous n’utilisons qu’une fraction de notre capacité  pulmonaire.  Le manque d’oxygène et l’incapacité d’éliminer les toxines et le gaz carbonique mèneront à des problèmes de santé tels que maladie cardiaque, des troubles du sommeil et la fatigue. Finalement, dû au manque de prana, le mental devient agité ce qui augmente le niveau de stress.

 

Technique de Pranayama bénéfique pour l’automne (vasara)

 

Les techniques de pranayama procurent des techniques de respiration qui activent et régularisent la force de vie afin que l’on puisse dépasser nos limites et nos blocages et ainsi atteindre un état élevé d’énergie vibratoire.

Notre style de vie, nos activités physiques, notre travail, notre sommeil, notre apport de nourriture et nos relations sexuelles  sont tous des aspects qui affectent la distribution et le flot de prana dans notre corps. Les facultés mentales telles que les émotions affectent aussi notre corps pranique. Un style de vie déséquilibré, la diète et le stress , tous diminuent la force de vie et le flot pranique menant à une diminution d’énergie. Cette réduction provoquera une dévitalisation des organes et des parties corporelles menant à la maladie ou un déséquilibre du corps physique. Les techniques de pranayama renverseront ce processus, énergisant et équilibrant notre force de vie ou prana à l’intérieur de notre kosha pranayama ou corps énergétique. Il est habituellement plus bénéfique de pratiquer les techniques de pranayama après la pratique d’asanas de yoga.

Chandra Bhedana (respiration par la narine gauche), respiration Brahmari (respiration de l’abeille), Nadhi sodhana(respiration alternée des narines), Ujayi pranayama (souffle de l’océan) sont toutes bénéfiques et équilibrent le dosha vata.

SI VOUS SOUFFREZ DE :

MIGRAINES,HAUTE PRESSION, PROBLÈMES CUTANÉS TELS QUE LE PSORIASIS OU L’ACNÉ, L’AYURVÉDA PEUT VOUS AIDER À TROUVER L’ÉQUILIBRE.

 

POUR UN RENDEZ-VOUS, CONTACTEZ-NOUS :

Courriel :  ayurveda.bita@gmail.com

TÉL. : 450-671 -8508

"L’Art de la guérison vient de la nature et non du médecin. Ainsi, le médecin doit commencer par la nature avec un esprit ouvert."-Paracelsus 

Clinique ayurvédique heures d'été d'affaires
Lundi, jeudi de 8h00 a 21h00
Mardi et mercredi: 10h00-18h00
Vendredi 9h00-16h00